Rpg d'un monde inventé, avec de nouvelles créatures. BIENVENUE à TOUS !!!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La marche de Felkon's

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Felkon's
Membre
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Là où il y a quelque chose à voler.
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Expérience:
Description:
Renom:
400/10000  (400/10000)

MessageSujet: La marche de Felkon's   Ven 6 Nov - 22:34

Felkon's, ce brave voleur, avait fui sa guilde.
Pouquoi ?
Esprit rebelle, dirent certains, absence de persévérance diront d'autres.
Le jeune aventurier s'était rendu en Territoire Nain.
Pouquoi ?

De toutes façons, la guilde ça me gonfle, et je ne sais pas où aller.
Alors je vais quelque part au pif.
Bon, cette fois, c'est en Territoire Nain que je foule le sol de mes pas malheureux.


En fait, Felkon's avait choisi sa destination par hasard.
Il avait prit une carte de Kernola, numéroté chaque contrée, et enfin, avait tiré avec deux dés à seize faces chacun ( il avait numéroté 31 contrées allant de 2 à 32 : Eh oui, en tirant avec deux dés dont le chiffre minimal était le chiffre 1, le score minimal qu'il pouvait avoir n'était autre que le chiffre 2.
Attribuer à une contrée le chiffre 1 serait l'exclure de sa Ssssssélection...
Et ça, il ne le permettait pas ! ).
Donc voilà, le destin l'avait conduit en Territoire nain, près d'une grotte sombre, peu accueillante, nauséabonde, et d'où sortaient des bruits de coqs...
Revenir en haut Aller en bas
Baltan
Membre
avatar

Nombre de messages : 10
Points : 11
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: La marche de Felkon's   Ven 6 Nov - 23:47

Baltan apparut dans un éclat vif de couleur. Il scruta les alentours, semblant chercher quelque chose. Son regard se détourna rapidement de l'homme qui était à ses côtés : il ne l'intéressait pas, seule comptait la corne de Ulg d'or !... Le mage lui avait indiqué qu'elle se trouvait aux environs. Il devait se la procurer, il devait rester concentré sur son objectif ! Pourtant, la curiosité, comme maladive, le poussa à s'approcher de l'homme et à le questionner :

"_ Mon brave, dîtes-moi, que faîtes-vous ici, dans ces contrées périlleuses ? Regardez, là-bas, un torrent de feu ! Et là, une nuée de fumée !... La terre ici est labourée par les pas effrénés des nains révolutionnaires ! L'azur n'est jamais bleu, il est terne... Les chants des guerriers fanatiques remplacent ceux de dame nature ! Celle-ci est pervertie par la plus grande folie meurtrière : la guerre ! L'ami, quittez ces sentiers exotiques, ces routes solitaires que seuls les savants connaissent ! Partez loin et ne vous retournez pas : tout ce qui est derrière est révolu et ne peut servir qu'aux sages ! Sachez que le présent est une suite d'instants et qu'un instant peut durer éternellement : il suffit pour cela d'avoir un peu d'imagination ! Assurez-vous d'abord de maîtriser votre présent et ensuite, quand vous serez sage, vous pourrez profiter d'un de vos instants de méditation pour analyser votre passé et devenir plus sage encore ! La sagesse n'est en rien un état définitif ; on n'est jamais totalement sage ; la sagesse s'apprend toute la vie, à mesure que l'on grandit ! Croyez-moi, je vous dis ! Je me souviens encore, de mes années d'antan : Je vivais dans le meilleur des mondes et le temps était pour moi quelque chose étranger que je ne savais ni apprécier, ni économiser. Ô combien d'instants me furent ôtés par tant d'insouciance ! Ô misère d'esprit ! A présent, je veux m'évader ; les cieux, là-haut, doivent chatoyer de couleurs inconnues ! Quelle image de cette terre verrais-je si j'allais au sommet de ces hauteurs ?! Malgré tout, mon passé m'honore ! Qu'eussé-je fait sans éducation ? Qu'eussé-je été sans amour ? Eussé-je été moi, Baltan, généreux de cœur et d'esprit ? Dans quelque autre monde, je fusse né dans la misère et la violence ! Je ne serais alors qu'un grotesque personnage, prisonnier du vulgaire, de l'indigence des mots, de l'esprit et prisonnier de la violence, de l'indigence de l'âme ! Ô injustice, fuis-moi ou je te chasserai ! Quitte ces terres dont tu es indigne, infâme lamie, sœur de la misère !"

Puis, dès qu'il eut fini cette tirade, il s'apaisa et observa la mer dansante qui le surplombait, oubliant un moment la présence de l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Felkon's
Membre
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Là où il y a quelque chose à voler.
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Expérience:
Description:
Renom:
400/10000  (400/10000)

MessageSujet: Re: La marche de Felkon's   Sam 7 Nov - 13:57

Felkon's, voyant le nouveau venu absent, lui demanda :

" Qui êtes-vous, Monsieur ? "


Mais le monsieur en question ne répondait pas...
Pourquoi donc ?
Avait-il quelque lésion encéphalique qui le mettait dans cet état ?
Etait-il traumatisé par un événement quelconque ?

" Qui êtes-vous, Monsieur ? "
, redemanda Felkon's avec un peu plus d'insistance.
Mais le monsieur ne répondait pas...

Oh la la, il me gonfle, celui-là....

Pour la troisième fois, Felkon's demanda le nom de Baltan.
Mais voyant que ce dernier ne répondait, car sans doute perdu dans ses pensées, Felkon's se mit à vouloir explorer la grotte.

Une caverne... Que pourrais-je trouver à l'intérieur ? Peut-être la richesse des nains...
Et pourquoi diable entendis-je le son du coq sortir de cette grotte il y a quelques instants...
Bizarre, tout ça...


Alors, comme pour inciter Baltan à se réveiller, à lui révéler son nom, et à la suivre, Felkon's sonna le cor en rentrant dans la grotte.
Mais il n'aurait jamais dû faire ça, faire le c** ( d'où le nom ), car, à ce moment précis...
Revenir en haut Aller en bas
La sorcière d'or
Membre
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : ailleurs, dans une grotte !...
Points : 6
Date d'inscription : 08/11/2009

Feuille de personnage
Expérience:
Description:
Renom:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La marche de Felkon's   Dim 8 Nov - 21:07

Gertrude, la sorcière d'or, qui venait d'être réveillée par le son sourd d'un cor, s'approcha de l'entrée de la grotte avec inquiétude : A mesure qu'elle avançait, elle entendait quelques paroles, quelques querelles. Qu'était-ce ce donc que ce tumulte dans son fief abandonné ?! Qui donc était ici ? Étaient-ce les nains, sortant de leurs cavernes, qui encore, hélas, guerroyaient ? Étaient-ce quelques aventuriers téméraires qui traînaient jusqu'ici leur ennui profond ? Qui pouvait être là, au milieu du désert, du vide, de la civilisation esseulée ?... Qui pouvait être là ?!

Lentement, mais assurément, elle progressa vers l'entrée. Curieuse de tout et de la vie, rien ne pouvait échapper à son désir de savoir et de toujours savoir ! Qu'importaient les périples, s'il fallait les affronter pour découvrir la vérité, la noble vérité, elle n'hésitait pas à le faire ! Du haut de ces 200 ans, malgré sa modeste taille, elle dominait l'étroite cavité et son ombre, noire comme l'ébène, était plus grande que jamais ! Un pied après l'autre, de souffle en souffle, faible de corps mais forte de cœur, elle allait de l'avant le ventre gonflé, le visage digne et le regard vif.

"_ Bien le bonjour pendards ! Que faites-vous ici, dans mon humble domaine ? questionna-t-elle, les yeux clos, sans même savoir à qui elle parlait.

Puis, ses minuscules yeux, semblables à deux petites lanternes, s'ouvrirent doucement et découvrirent alors deux jeunes gens, certes hardis, mais non pas moins étonnés ! De nature hautaine, Qu'eusse-t-elle pu dire d'autre que ces palabres qui lui échappèrent curieusement :

_ Bon !... vous pouvez entrer ! Puis, d'une voix, à peine discrète, elle murmura : satanés pigeons... pigeons voyageurs... "
Revenir en haut Aller en bas
Felkon's
Membre
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Là où il y a quelque chose à voler.
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Expérience:
Description:
Renom:
400/10000  (400/10000)

MessageSujet: Re: La marche de Felkon's   Lun 9 Nov - 23:35

Felkon's fut étonné de la sortie de ce personnage...
Une sorcière ? Ou une vieille dame marginale ?
Mais que faisait cette personne dans cette grotte au milieu du territoire des Nains...

Hmm...

Felkon's s'approcha de la vieille dame, à qui il répondit :

" Je me promène, gente dame, je parcourt le monde à la recherche d'amusements, car, voyez-vous, je m'ennuyais.
Mais je dois admettre que votre rencontre est un amusement.
Je vous trouve très drôle. "


Puis Felkon's, en rentrant dans la grotte, essaya un moment de chercher d'où venait le son du coq qu'il avait entendu.
Ne trouvant pas de réponse à cette énigme, il demanda à la sorcière d'or :

" Madame, il y a quelques instants, j'ai oui le son d'un coq sortir des profondeurs de ce gouffre.
Pourriez-vous m'apporter quelque éclaircissement à ce propos ? "


Puis il attendit patiemment la réponse de la sorcière...
Revenir en haut Aller en bas
Baltan
Membre
avatar

Nombre de messages : 10
Points : 11
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: La marche de Felkon's   Jeu 12 Nov - 23:23

Baltan, qui délaissait ses méditations, les laissant s'éparpiller dans l'air, releva peu à peu la tête. Un son sourd et abrutissant lui avait extirpé toutes ses pensées. Il était à présent, là, las, vide, le regard hagard perdu dans le néant de ce bas monde, sans doutes, sans craintes, sans rien, ne sachant quoi dire, ne sachant quoi faire... L'homme à ses côtés, lui, semblait tendu, presque apeuré et même sur ses gardes. Que redoutait-il qu'il ne susse surpasser ? Qu'y avait-il donc dans cette crevasse perdue qui fisse trembler de peur un homme aguerri ? Voilà qui l'étonnait, voilà qui lui donnait matière à réfléchir, matière à s'affranchir de cet ineffable sentiment de désœuvrement total. Puis, tandis qu'il jouissait d'un moment de sérénité, quelque chose s'approcha de lui et de l'homme au regard trépidant. Curieux, il s'avança lui aussi quelque peu. Une chose se dirigea alors auprès d'eux. Le ciel était sombre par cette nuit maussade et les étoiles, elles, étaient voilées d'une nuée de poussières obscures. Ainsi, il n'aperçut d'abord point les traits de cette chose. Puis, dès qu'elle fut assez proche, il distingua enfin ce qu'elle était : une vieille dame, sans doute une sorcière ! L'un de ces êtres que la terre abandonne de ses jardins d'éden et qu'elle dépose en silence loin, dans un hameau reclus... Cette faible personne, se trouvait dans un âge où l'on cultive le silence, la solitude paisible mais où l'on cherche aussi, éperdument et irrémédiablement, la tendresse, l'amour. Puis, cette personne âgée, ouvrit les yeux et questionna violemment :

"_ Bien le bonjour pendards ! Que faites-vous ici, dans mon humble domaine ?


Puis, elle renchérit de sympathie en poursuivant :

_ Bon !... vous pouvez entrer ! satanés pigeons... pigeons voyageurs... "

Baltan, ne sut quoi dire. Lui, un pendard ? Lui, qui avait maintes fois servi la loi de la morale universelle ! Lui, qui se battait pour libérer un monde en péril de ces plus infâmes tares ! Visiblement, cette femme d'un certain âge parlait sans savoir et jetait dans le vent ses états-d'âme, son mépris apparent de l'humanité. Elle qui était seule, pourquoi traitait-elle avec tant de dédain ces hommes souriant, cherchant quelque amitié ?! A vivre en anachorète, peut-être en avait-elle oublié les joies de ce monde et l'éternelle jouissance de la contemplation de la nature ? L'humanité n'est ni trop noire, ni trop blanche : c'est une infinie nuance de gris ! Que dirait-elle à un enfant misérable qui sourit lorsqu'on lui jette un regard attendri ? et si elle était allée le voir, que lui eusse-t-elle dit de cette humanité ? Qu'en eusse-t-il pensé, lui ?!

Alors, promptement il affirma :

" _ Je me nomme Baltan, Madame et sauf votre respect, je ne suis ni un pendard, ni un pigeon. Je ne suis qu'un homme que le hasard a disposé ici, dans sa plus grande insouciance !"
Revenir en haut Aller en bas
La sorcière d'or
Membre
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : ailleurs, dans une grotte !...
Points : 6
Date d'inscription : 08/11/2009

Feuille de personnage
Expérience:
Description:
Renom:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La marche de Felkon's   Mer 14 Avr - 12:40

" Certes.... certes... comme nous tous, n'est-ce pas ? "

Puis, tout à coup, la vieille dame laissa un instant seuls ses deux nouveaux compagnons. Elle se dirigea précipitamment vers le fond de sa grotte. Là-bas, elle scruta dans un coin de son armoire, cherchant vraisemblablement un objet qui lui était précieux. Enfin, après une lutte acharnée contre une masse faramineuse de babioles de toute sorte elle leva son bras d'un geste victorieux et cria :

" Mouette déplumée !! Je l'ai !! " [ note : « mouette déplumée » : lointaine expression CouraVictorienne qui nous vient d'anciens pêcheurs-chasseurs qui après avoir attrapés la mouette s'exclamaient « mouette déplumée ! » ]

La sorcière d'or accourra alors en direction des deux jeunes gens, puis ouvrit sa main et la leur montrant dit :

" _ Heureux jeunes hommes, avalez-moi ça !! "

Il s'agissait apparemment d'une fiole aux teintes peu chaleureuses : un mélange bizarre et suspect de vert et de jaune, avec des tâches de violet disséminées à droite à gauche....

" N'ayez crainte braves crapules ! "

Puis elle se mit à chantonner une petite ritournelle qui lui venait dont ne sait où :

" Quand le preux Radilfalin eut avalé le nectar des cieux, ni les dieux, ni la foudre, ni les vents, ni la bruine ne purent lui ôter l'ardeur de la jeunesse ! "

Elle conclut par un " Buvez !! " autoritaire et marmonna également : " Je ne sais pas ce qu'est ce son affreux, jeunes gens !... "
Revenir en haut Aller en bas
Felkon's
Membre
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Là où il y a quelque chose à voler.
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2007

Feuille de personnage
Expérience:
Description:
Renom:
400/10000  (400/10000)

MessageSujet: Re: La marche de Felkon's   Mar 20 Avr - 19:16

La sorcière d'or venait de tendre à Felkon's et à Baltan une fiole contenant un liquide que le voleur déchu ne connaissait pas du tout.

Mais quel est donc ce breuvage, et pourquoi cette vieille folle veut-elle me faire avaler ça ???

Felkon's resta environ une minute à scruter ce liquide qui ne lui inspirait uniquement que de la méfiance.

Heureusement, la Sorcière d'or avait tendu la même ( tout du moins l'espérait-il ) liqueur à Baltan.
Ce dernier constituerait donc un cobaye idéal.

Felkon's se tourna alors vers Baltan, à qui il dit :

" Mon ami, à votre santé ! "


A ce moment, il tendit sa fiole en direction de son confrère voyageur comme pour trinquer, avec l'espoir que ce dernier boive en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La marche de Felkon's   

Revenir en haut Aller en bas
 
La marche de Felkon's
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG KERNOLA :: RP :: Terre Eloignée :: Territoire des Nains-
Sauter vers: