Rpg d'un monde inventé, avec de nouvelles créatures. BIENVENUE à TOUS !!!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le chateau des Collines Vertes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Argos
Membre
avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Appeler moi, et je viendrais...
Points : 3
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Expérience:
Description:
Renom:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Le chateau des Collines Vertes   Lun 12 Mai - 17:20

Le pont-levis s'abaissa, la herse fut levée. A nouveau, le petit marchand ambulant, courbé, trainant péniblement une charrette, arrivait. Les gardes redoutaient sa venue : il semblait être informé de tout sur ce domaine, et bientôt cet homme obtiendrait surement cette place forte. C'était un danger, car les Collines Vertes étaient très près de la Barbarie, et en cas d'invasion, il se pourrait que cette partie de l'Empire soit en danger...
Personnes ne pouvaient le dénoncer, car tous craignaient sa fureur. Car il était au courant de tout...

Le petit homme entra donc, le protégé du Seigneur, qui sera bientôt le maître de ce domaine. A peine eut-il passé la herse que le silence tomba sur la ville. L'air, qui était agité par une petite brise fraiche, s'alourdit. C'était ce qui signifiait sa présence, pour que tous soient prévenus. Il se redressa alors, laissa sa charrette, et fit à l'adresse d'un jeune gamin jouant auparavant avec ses amis :

"Amène donc cette charrette à l'endroit où je loge. Et dépêche toi si tu ne veux pas être châtié à ton arrivée ! Je n'attendrais pas plus de dix minutes ! Et si tu ne sais pas où je loge, alors tu seras chassé, toi et ta famille. Sois

en avertis, et avertis donc les autres : que tous sachent où je loge ! Je logerai désormais dans mon propre chateau, que vous bâtirez, vous, les inférieurs !"


Il se mit donc à marcher d'une soudaine rapidité. Son bâton misérable devint un grand bâton, et on voyait qu'il était fait d'un bois lointain et puissant, canalisant des énergies magiques énormes. Il arriva rapidement donc au grand chateau, où il entra. Sa présence avait été sentie, et il en fut content : des soldats en armure s'affairait déjà de lui ouvrir un passage jusqu'au trône du Seigneur de la ville-garnison. Il arriva devant lui, et sans lui montrer aucun respect, dit :

"Très cher ami..."

Il eut un sourire froid, effrayant, suivit d'un rire glacé, comme si il se moquait de son appellation. Puis il reprit :

"Jusqu'à présent, je n'étais que ton protégé. Les choses vont changer, car j'ai besoin d'une aide qui me sera précieuse, ainsi que d'une protection plus ample. Prête moi tes ouvriers pour bâtir un palais qui sera mien en haut de la plus haute colline. Tu transféreras tous tes livres là-bas, et me donneras deux centaines d'hommes. Saches que si tu refuses, je prendrais ton domaine avec. Si tu acceptes, je te serais reconnaissant, et par trois fois tu obtiendras mon aide. Je te laisse le choix, mais prends le bon..."

Les soldats, outrés qu'on parle ainsi à leur Seigneur, hurlèrent leur rage et leur dégoût de ce Mage Noir. Mais ils furent calmés par un vent froid, annonciateur de mort, ainsi que d'une odeur de charogne...
Une puissance écrasante mit toute la ville en silence, et même les oiseaux ne faisait aucun bruit.
Finalement, le Seigneur des Collines Vertes acquiesça.

Soit, j'ordonnerais dès demain la construction d'un palais. Mais il faudra que vous fassiez les plans vous-même, ce qui je pense, vu votre grandeur, ne prendra guère de temps. Je vous donnerez ensuite les soldats nécessaires, ainsi que la bibliothèque. Mais j'espère que votre grandeur ne se mette guère en colère, j'ai une question...Pourrais-je, une fois cela fait, consulter mes livres ?"

Les soldats, troublés, ne surent que faire. Le magicien acquiesça, puis dit une dernière phrase :

"Moi, Argos le Mage Noir, reviendrais dans six mois. D'ici là, priez les Dieux que le palais soit finit, car les Collines Vertes sinon ne seront plus qu'une trace brûlée sur les terres CouraVictorienne..."

Il Argos, le Mage Noir, disparut après avoir claqué des mains.
Revenir en haut Aller en bas
Argos
Membre
avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Appeler moi, et je viendrais...
Points : 3
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Expérience:
Description:
Renom:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le chateau des Collines Vertes   Lun 10 Aoû - 20:51

Argos était resté enfermé des mois durant dans son nouveau palais. Il était revenu songeur des terres des Elfes Noirs, et n'avait presque pas parlé. Il avait aidé à bâtir son palais, dessinant les plans, écrivant les détails et fabriquant par la magie du matériel, ou renforçant celui que le Seigneur des Collines Vertes importait.
Le palais avait mis quatre mois à se construire. Seulement quatre hommes était mort, car Argos avait curieusement soigné la nourriture qu'il offrait aux travailleurs. Puis il avait ordonné de renforcer le curieux petit village et le château du Seigneur, et était devenu de plus en plus proche avec ce dernier.
Au bout du compte, il s'était complètement renfermé du haut de sa tour surplombant les alentours, sur laquelle il avait installé une orbe spéciale, lui permettant d'observer au loin. Il ne cessait d'observer des endroits perdus dans tout Kernola, immense planète n'étant même pas entièrement découverte. Il voyait aussi parmi les cieux, des civilisations perdues et oubliées ou des civilisations nouvelles se construisant.
Argos était dans sa forme réelle, ne se cachant plus dans son domaine. Il souhaitait prendre son monde. Mais plus pour le détruire et devenir plus puissant. Il voulait le modeler à sa façon, l'améliorer, et unir tout le monde. Il savait que nombreux étaient ceux qui voulaient sa tête, rien que dans les Collines Vertes. Mais ce lieu éloigné était idéal à ses yeux, loin de Port-Saloum et de Karmoisie, les deux cités principales de l'Empire à qui il empruntait ses terres.
Il retourna à son orbe d'observation, notant sur un parchemin gigantesque s'aggrandissant celon ses besoins de nombreuses informations.
Puis son regard tomba sur le lointain Empire d'Elendel. Un objet. Un objet puissant. Il le sentit. Et immédiatement, son sang ne fit qu'un tour : quoi que se soit, c'était dangereux, et il lui fallait le trouver !
Revenir en haut Aller en bas
ewan398
Membre


Nombre de messages : 3
Points : 9
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Le chateau des Collines Vertes   Lun 23 Avr - 20:08

Une puissance écrasante mit toute la ville en silence, et même les oiseaux ne faisait aucun bruit.
Finalement, le Seigneur des Collines Vertes acquiesça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chateau des Collines Vertes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chateau des Collines Vertes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon Armée Peaux-Vertes!
» Le chateau Beauclair
» Prochainement : Nouvelles figurines peaux vertes .
» Battaille du chateau de merac
» Pirates pô-vertes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG KERNOLA :: RP :: Empire CouraVictorien-
Sauter vers: